Yellowstone 2013: Récit de voyage 7/11, vendredi 24 mai

La chambre a tout de même quelques avantages: elle est très grande donc nous avons pu étaler nos affaires et faire un sérieux tri dans nos vêtements car à ce stade du voyage nous avons plus d’affaires sales que propres. Résultat, nos valises étaient quasi-vides et on se trimbalait notre linge sale dans une poche poubelle pleine à craquer! On a donc inversé les choses car il est clair qu’on ne va plus mettre les jeans, pulls, anoraks et chaussures de marche car il fait extrêmement chaud.

L’autre avantage, c’est que nous avons pu profiter de la télé pendant tout notre rangement. Cà nous avait un peu manqué quand on était dans le parc.

Puis on a repris la route direction Salt Lake City. On a envrion 250km à faire pour aller jusqu’à Layton, la ville la plus proche d’Antelope Island. Layton ressemble à de nombreuses villes américaines où la rue principale n’est qu’une succession de chaînes que l’on retrouve partout: Taco Bells, Wendy’s, … Rien de bien appétissant et là, on n’en peut vraiment plus des hamburgers. Alors on décide d’aller dans un restaurant chinois, tenus par… des chinois. J’adore la cuisine chinoise mais j’ai toujours eu beaucoup de mal à comprendre les serveurs chinois, même en France. Ils peuvent me répéter trois fois la même phrases sans que j’en saisisse un seul mot alors qu’ils parlent dans ma langue maternelle. Au moment de passer la commande, je voulais du riz et il y en avait deux types, cantonais et nature mais je ne comprenais pas les définitions des deux indiquées sur la carte. Alors je demande la différence au serveur et il me fait une description du riz cantonais où le seul mot que j’ai pu comprendre, c’est “carrot”: sur une dizaine d’ingrédients, je n’ai saisi que le mot “carrot”! Au final, j’ai pris du riz nature et des crevettes avec une sauce aux petits légumes et c’était vraiement très agréable de manger autre chose que des hamburgers frites, d’être assis sur une banquette et d’avoir des couverts. Ludo a pris du poulet frit avec une sauce rouge-rose un peu sucré, il était un peu déçu car il pensait manger plus léger!

Comme les restaurants chinois ne sont pas réputés pour leurs désserts, on décide d’aller au Starbuck, juste à côté. On discute avec les serveurs, deux jeunes d’une vingtaine d’années, intrigués d’avoir des français dans leur commerce. Le serveur nous dit qu’il va aller en Angleterre et il nous demande si c’est loin de la France. La question nous fait sourire mais on lui répond que c’est au nord, pas très loin de la France, ce qui le laisse très dubitatif. Quant à la serveuse, elle nous raconte que sa soeur est en France pour étudier l’art. On lui demande dans quelle ville elle est exactement et elle nous répond Paris,  comme si il n’y avait que cette ville en France!

On récupère nos cafés et gâteaux et on s’installe sur un canapé pour les déguster. On profite du Wifi pour aller sur internet, envoyer nos dernières photos et un petit mail aux parents. En fait, on est très bien ici, on y a passé une bonne partie de l’après-midi.

On prend la route direction Antelope Island. Le site est vraiment à voir. On se croirait au bout du monde. L’accès se fait par une route de 11km, toute droite, au milieu du lac. L’endroit est désert, on a croisé que deux voitures alors qu’on y est resté plusieurs heures. Le lac salé est immense et magnifique. On pensait pouvoir l’aprocher mais la végétation était trop dense et on craignait un peu de se retrouver face à face avec un animal sauvage. Il y a beaucoup de bisons ici aussi et ça semble être plus leur territoire que le nôtre! On décide de faire une randonnée le long du lac salé mais on rebrousse chemin car on ne savait pas jusqu’où ça allait nous mener . En plus, il fait une chaleur caniculaire! On décide de reprendre la voiture pour traverser l’île et voir les fameuses antilopes mais on en a vu qu’une et en plus elle nons tournait le dos! On atterrit par hasard sur Buffalo Point et là, on découvre un troupeau d’une centaine de bisons en train de brouter l’herbe. Il y a beaucoup de jeunes bisons, pas très dégourdis, un peu gauche, qui s’amusent à se battre entre eux, mais tombent très souvent. Ils sont beaucoup plus clairs que les adultes. Leur robe est marron caramel alors que celle des adultes est chocolat, presque noire. Le spectacle est grandiose: on aperçoit les bisons en contrebas, le lac salé et les montagnes en image de fond, le tout sous un soleil magnifique, qui fait ressortir toutes les couleurs de ce paysage unique.

On reprend la route en fin de journée direction Salt Lake City pour rejoindre notre hôtel, le Hampton Inn & Suites, près de l’aéroport. L’hôtel est très agréable, rien à voir avec celui d’Idaho Falls. Comme nous avons fait pas mal de route, nous décidons de rester à l’hôtel ce soir, pour nous reposer.

Publié dans Animaux, Antelope Island, Parcs naturels, Récit, Restaurant, Utah, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*